Aux pieds de la Colonne de Notre-Dame de Pilar à Saragosse

Samedi 12 janvier  au Couvent des Carmélites de Igualda-Jorba sont arrivés les représentants du mouvement de la défense pour la vie à Saragosse pour accueillir l’Icône de Czestochowa et l’emmener chez eux à 300 Km.

Avant 11h00 , la Vierge Noire s’est arrêtée  à Saragosse devant la célèbre basilique cathédrale N-D de Pilar. Suivant la tradition c’est le premier endroit au monde où la Vierge est apparue, le 02 janvier 1940.

A ce moment, l’Apôtre St Jacques (frère de St Jean) est arrivé à Cesarea Augusta (ce jour Saragosse). Il était déçu et avait l’intention de retourner à Jérusalem, car il n’avait convaincu que 8 étudiants.  La  nuit ils se retrouvèrent derrière les murs de la ville, sur la rive  droite du fleuve Ebro. Ils aperçurent Marie debout sur la colonne, qui dit « (…) A cet endroit, par ma prière et l’intercession, la puissance du Très Haut accomplira des signes et des prodiges étonnants, surtout envers ceux qui M’appelleront à leur secours. Cette colonne restera jusqu’à la fin du monde ».

A l’entour de la colonne où Marie était apparue, St. Jacques construisit une petite chapelle, qui aujourd’hui est le cœur de la basilique, elle mesure 177 cm de haut et 24 cm de diamètre. Debout sur cette colonne se dresse la figure de la Mère de Dieu à l’Enfant, haute de 38 cm, en bois noir. Cette colonne symbolise la stabilité de la croyance.

St. Jacques Apôtre est rentré à Jérusalem et là en l’an 44 il est mort martyrisé.  Sa dépouille fut transportée en Espagne, pour la protéger face à l’invasion arabe en Terre Sainte. Il repose à St Jacques de Compostelle. L’Icône de la Vierge de Czestochowa lui rendit visite le 28 décembre, jour de Fête des Saints Innocents . Voir  http:/odoceanudooceanu.pl/node/481

La Basilique de Notre-Dame de Pilar à Saragosse est considérée comme le premier sanctuaire marial au monde, et, l’un des sanctuaires les plus importants. C’est la plus grande des églises baroques d’Espagne. Entourée de quatre tours, les plus grandes d’Espagne, et de la coupole centrale dans une couronne de dix tours plus petites, elle  fait grande impression. Notre-Dame du Pilar est la sainte patronne d’Espagne. Elle est vénérée dans tous les pays hispaniques et tout particulièrement en Amérique du Sud.

A la porte de la Basilique del Pilar, attendait l’Icône Monseigneur Manuel Urena Pastor, Archevêque métropolitain de Saragosse. Elle entra en procession dans l’église et on la plaça dans la chapelle « El Carmerin ».

Mgr Urena déclama la parole aux nombreux fidèles. Il parla de la défense de la vie humaine, du mariage et de la famille. Il rappela, qu’en 1920, la Russie après la Révolution d’Octobre, la première au monde légalisa l’avortement et c’est la raison pour laquelle le pèlerinage de l’Icône de Czestochowa a débuté en Russie, de Vladivostok. Puis, l’on récita le Rosaire à la Miséricorde Divine.

L’étape suivante était la procession par les rues de Saragosse avec l’Icône jusqu’à la Basilique Santa Engracia. Là, l’Icône a été descendue à la crypte où l’on trouve les ruines d’un temple du IVème siècle et les vestiges d’un grand nombre de martyrs de l’époque romaine. A  17h30 c’était l’adoration individuelle.

A 19h30 sous une pluie battante, adieu et départ de l’Icône de Czestochowa en « Life Mobil » vers Teruel.


PRIERE

O Marie, Vierge de Pilar, qui a bien voulu donner à St James , ton disciple bien aimé, la grâce de Te voir , de faire revivre en son cœur la promesse de la victoire sur le paganisme, et de bénir abondamment ses efforts pour propager la Vraie Foi Catholique- nous sauver, nous enfants de la même religion, dans la victoire sur nos nombreux ennemis et sur le paganisme, qui rassemble aujourd‘hui de si nombreuses âmes.


Cette prière est récitée, au mois d’octobre, tous les lundis, mercredis et vendredis et pendant la neuvaine avant la Fête de Notre-Dame de Pilar, célébrée le 12 octobre.