Sur le Mont Tibidabo

Dans la soirée du 10 janvier, l’Icône de Czestochowa est arrivée au Colège Rincon de Nuestra Senora à Prado, ville de 80 000 habitants San Cugat del Vallés. Elle fut chaleureusement accueillie par les élèves, qui toute la journée ont prié auprès d’elle classe par classe.

A 17h30, l’Icône dans sa « Life Mobile » rendit visite au Mont Tibidabo, qui offre une vue très pittoresque de Barcelone. Au sommet se trouve un sanctuaire construit en forme de cœur–ex-voto au Sacré-Cœur de Jésus.

En 1886, St-Jean Bosco arrive à Barcelone dans l’intention d’y ouvrir une de ses écoles.  En chemin, il eut un rêve prophétique. Il demandait où devait être construite un autre chef d’œuvre. Il entendit la réponse suivante ;  « tibi bado, tibi bado » ce qui signifie «  je te donne, je te donne ». Le dernier jour de son séjour à Barcelone à la basilique de Nuestra Senora de la Merced, 12 notables de la ville ont remis entre les mains de St Jean  Bosco l’acte de propriété foncière du terrain du Mont Tibidado. Le souhait des donneurs devait être l’expiation des péchés de la ville. C’est ainsi que St Jean Bosco au sommet de ce mont édifia une église en expiation au Saint Cœur de Jésus. L’église est surmontée d’une grande statue du Christ qui regarde la ville. L’origine du nom Tibidado provient d’une large vue sur la montagne et se réfère à la scène biblique dans le désert de la tentation, le démon l’emmène au sommet et lui offre tout ce qu’il peut voir, exigeant en retour « une révérence ». Le Christ refusa.

Aujourd’hui, au Mont Tibidado près de l’église se trouve un parc d’attractions construit en 1889. Il est fréquenté par grand nombre De touristes et de familles avec leurs enfants.

Puis, l’Icône de la Mère de Dieu de Czestochowa est partie à l’église de  la Médaille Miraculeuse de Barcelone, où après la Messe solennelle on la descendit au sous-sol pour rencontrer les défenseurs de la vie, spécialement organisé au Musée pro-vie, conduite par l’organisation pro-vie CIDEVIDA.

Tard dans la nuit du 11 janvier après la prière du soir, en l’église de la Médaille Miraculeuse de Barcelone, la Vierge Marie s’est rendue au Couvent Contemplatif des Carmélites de Igualaba-Jorba.

Arrivée à 23h00 au Couvent, l’Icône fut placée dans la Chapelle du Saint-Sacrement. Elle fut adorée toute la nuit. Le matin du 12 janvier, à 8h00, une messe a été célébrée, puis départ de l’Icône pour Saragosse.